Coup de cœur pour le film « Jean-Christophe & Winnie »

Samedi dernier je suis allée au cinéma voir le dernier Disney intitulé « Jean-Christophe & Winnie » et je dois dire qu’il m’a inspiré et que

c’est un vrai coup de ❤️.

Lorsque j’étais petite et que je jouais avec mes peluches et mes poupées, je rentrais véritablement en communication avec elles. C’est dans mon monde imaginaire que je trouvais la joie et le bonheur. Je pouvais leur confier mes émotions.

Jean Christophe devenu adulte va retrouver son âme d’enfant, il va revivre une belle aventure, aidé par Winnie et ses amis.

Jean-Christophe & Winnie : Photo Ewan McGregor (banc)
© 2018 Disney Enterprises, Inc. All Rights Reserved

De nombreuses personnes laissent leur enfance très tôt, trop tôt. Les épreuves qu’elles vivent ou que leurs parents rencontrent les amènent quelques fois à devenir fortes et à s’armer, à mettre une carapace pour faire face à ce monde parfois difficile.
Nos grands parents ont connu la guerre (le manque, la peur, la tristesse, etc.), nos parents les ont entendus et ont parfois hérité de ces sentiments.
Ils ont appris de leurs parents à tirer un trait sur leur personnalité propre au profit d’un dur labeur, pour gagner leur vie, garder leur emploi, devenir forts.
J’entends souvent des parents qui me disent que les enfants seront confrontés à beaucoup de choses difficiles et que le monde des Bisounours n’existe pas…

Jean-Christophe & Winnie : Photo Bronte Carmichael
© 2018 Disney Enterprises, Inc. All Rights Reserved. / Laurie Sparham

Les enfants ont parfois de grandes responsabilités. On leur demande de grandir vite, d’être autonome avant l’heure…
Face aux pressions extérieures, qu’elles soient d’ordre familiales, professionnelles, amicales ou autres, bien souvent en tant que parents nous pensons ne pas avoir le choix ou ne savons comment faire. Et c’est à ce moment que nous sortons notre enfant de « son monde imaginaire », de son « monde d’enfant »…
Qui n’a pas entendu ses parents donner de délicieux conseils comme : « mais tu dois le laisser pleurer, sinon tu en feras un enfant gâté », « il joue encore mais il faudrait qu’il grandisse un peu, il parle comme un bébé ».
Pourquoi leur faire quitter leur monde d’enfant si rapidement ?

Jean-Christophe & Winnie : Photo Ewan McGregor
© 2017 Disney Enterprises, Inc. All Rights Reserved. / Laurie Sparham

La symbolique du travail présentée dans le film nous montre qu’il faut travailler dur au niveau de l’apprentissage pour atteindre une excellence professionnelle.
Cela n’est pas simple d’arriver à se défaire des pressions sociétales…
Au travail, bien souvent on nous en demande toujours plus.
Le film fait comparaison au burn-out, maladie professionnelle des temps modernes.
Jean Christophe va se reconnecter à son cœur et être amené à lâcher prise et à rester confiant lorsqu’il sera sorti de sa zone de confort.
Et c’est avec un grand esprit philosophique que Winnie compare les personnages effrayant de la Forêt des Rêves Bleus avec le monde du travail de son ami.
De nombreux parents ne peuvent profiter de leurs enfants et sont obligés soit de travailler tard, soit de les faire garder.
Qui n’a jamais entendu un patron dire « il y a une réunion ce soir, on a besoin de vous ! »

Pourquoi lâcher notre essentiel pour exceller professionnellement ?
Beaucoup répondront : « parce que nous n’avons pas le choix ! »

Winnie a ce côté philosophe qui nous renvoie toujours à l’essentiel : l’Amour.

Jean-Christophe & Winnie : Photo Ewan McGregor
© 2018 Disney Enterprises, Inc. All Rights Reserved. / Laurie Sparham

Ses répliques mêlent à la fois des jeux de mots à un discours incompréhensible (dans le sens où aucune logique ne transparaît) comme « rien n’est impossible mais je ne fais rien tous les jours » ou encore « il est là où il doit être » en parlant de l’arbre magique.
Winnie l’ourson rappelle à son ami devenu adulte l’importance de la vie et les priorités à donner. Il nous fait tendre vers l’inverse de notre vie pour y trouver douceur, simplicité et solutions.
En ne « faisant rien tous les jours », Winnie nous envoie le message de prendre du temps pour soi, pour sa famille, de méditer ou de se poser.
C’est d’ailleurs en lâchant son travail et en pensant différemment que Jean-Christophe va trouver une idée brillante professionnellement !

Jean-Christophe & Winnie : Photo Hayley Atwell
© 2018 Disney Enterprises, Inc. All Rights Reserved. / Laurie Sparham

La femme de Jean-Christophe, Evelyn, est une femme qui fait preuve de beaucoup de patience. Comme beaucoup de mamans, elle cherche des solutions pour partager des moments parents-enfants et veiller à l’équilibre familial.
Sa force, sa patience et sa persévérance sont des qualités que nous retrouvons chez les mamans que nous sommes.
Nous sommes là pour nos enfants et faisons chaque jour du mieux que nous pouvons.

Et ce sont nos bambins qui nous proposent dans notre monde d’adultes de nous reconnecter à l’enfant que nous étions.

Jean-Christophe & Winnie : Photo Bronte Carmichael, Ewan McGregor, Hayley Atwell
© 2018 Disney Enterprises, Inc. All Rights Reserved. / Laurie Sparham

Trouver un juste équilibre entre les contraintes professionnelles et la possibilité de se ménager du temps pour soi, prendre le temps pour soi en tant qu’adulte et pour notre couple, s’organiser différemment, favoriser l’écoute, sont autant de moyens qui contribueront au bien-être familial.

Peut-on parler de société qui nous amène à ne plus être nous même, à se modifier le plus tôt possible pour être armés contre la violence, la jalousie, la colère, la peur ?
Ne peut-on pas plutôt transformer le monde actuel en tendant vers un monde plus doux ? Comment faire ?

Ce film est pour moi un chef-d’œuvre, brillant, magique et profond.
Il nous permet de prendre conscience de l’essentiel dans la vie, il nous montre l’enfant que nous sommes encore au plus profond de nous et l’adulte que nous pouvons être aussi, il nous invite à regarder au-delà de notre petite vie bien organisée et nous propose de prendre la vie autrement…

Trouvez vos ressources pour accompagner vos enfants​

Retrouver en tant que parent son âme d’enfant, se reconnecter à soi, à sa famille, lâcher prise, grandir grâce à son enfant, c’est ce que je vous propose dans le cycle « vivre et grandir ensemble ».

Une aventure au cœur de soi, pour se reconnecter à son enfant ou son ado !

Écoute, soutien, partages d’expériences, outils, informations théoriques et activités pratiques, vous permettront de trouver vos propres solutions.

C’est un cycle progressif, vous évoluerez au fur et à mesure des ateliers. L’engagement se fait sur les 8 séances. Les thèmes abordés au cours de ce cycle parental sont :

  • atelier 1 : apprendre l’écoute créative, être une source de soutien pour chaque membre de notre famille, accompagner les difficultés (3 heures) ;
  • atelier 2 : les besoins physiologiques et le développement de l’enfant ;
  • atelier 3 : mettre la joie au centre de la vie de famille, le jeu pour développer le lien et apaiser les tensions ;
  • atelier 4 : accompagner les pleurs et les colères, les mécanismes émotionnels ;
  • atelier 5 : poser des limites respectueuses, s’affirmer, gérer les conflits ;
  • atelier 6 : quand la colère nous emporte, accueillir nos propres émotions ;
  • atelier 7 : comment les enfants apprennent, accompagner l’apprentissage ;
  • atelier 8 : renaître à soi-même en accompagnant ses enfants.

Offre de lancement : 120 € pour les 8 ateliers
Possibilité de paiement en 8 × 15 €

Dates du cycle proposé :

en semaine¹ de 13h30 à 16h30
ou en soirée de 19h à 22h :

  • 18 et 28 janvier
  • 8 et 22 février
  • 1, 14, 22 et 29 mars

en week-end¹ de 9h à 12h :

  • 19 et 26 janvier
  • 9 février
  • 2, 16 et 23 mars
  • 6 et 28 avril

¹ : Ces dates sont susceptibles d’être modifiées après entente entre les participants.

Inscription par téléphone au 06.77.17.76.18

Merci de me préciser, lors de la réservation, votre choix pour les dates des ateliers, semaine ou week-end, ainsi que l’horaire pour la semaine.